• RD

Cette religion inavouée...


Pour une grande majorité de personnes parler d'un lien entre nourriture et maladie est un peu comme parler du monde quantique, même avec quelques notions de physique, cela reste très nébuleux. 


Le sujet de l’alimentation touche chacun au plus profond de soi, laissant le plaisir des papilles comme dictateur alimentaire. A chaque pays son culte alimentaire où chacun des habitants a le choix de sa croyance en ce qui est bon ou pas pour lui.


Enlevez par exemple à un Français le pain lors d'un repas et c'est toute sa vie qui s'effondre, surtout s'il y a du fromage !

Sujet sensible telle une religion où les Dieux s'appelleraient Protide, Lipide, Glucide, Saccharose, Glucose, Minéraux, Vitamine et s'incarneraient dans des formes différentes appelées nourriture. 

La prière serait le repas, l'acte de s'unifier avec les Dieux.

Une prière mal équilibrée, et vos journées en seraient chamboulées.

Sautez une prière, vous aurez l'impression que les Dieux vous abandonnent.

Et si elle n'est pas pratiquée 3 ou 4 fois quotidiennement, la vie vous quitterait presqu'au aussitôt !

Les pubs seraient les versets de cette grande bible du comportement envers les Dieux pour une vie paisible !

-----------------------------------

POURTANT, N'EST-IL PAS ARRIVÉ LE MOMENT DE SORTIR DE CE CARCAN POUR EN TERMINER AVEC DES SOUFFRANCES INUTILES ET ÉVITABLES ?

-----------------------------

L'économie alimentaire de l'ère industrielle a permis de développer l'art culinaire, des restaurants jusqu'au coeur des foyers, et où manger est devenu avant toute chose un plaisir gustatif. 


« Si c'est bon sur mon palais, c'est que c'est bon pour moi.»

Epicuriennes, épicuriens, à vos couteaux et fourchettes, et que le plaisir de nos papilles soit assouvi pour notre bonheur ! Bon Appétit !!!

Publicités à la télévision, spots radio, pyramide alimentaire à l'école, conseils de professionnels de la santé, les multiples occasions de vendre les mérites des repas qui nous accompagnent toute notre vie 3 ou 4 fois par jour ne manquent pas. Viande, poisson, volaille, légumes, fruits, féculents, céréales, lait, fromage, crème, amuses bouche, entrée, plat, dessert, fromage, froid, chaud, petit-déjeuner, déjeuner, dîner, bio, non bio…



Mais vous êtes-vous déjà demandé à quel prix ?